jeudi 3 octobre 2013

Harmonie et Zen dans nos intérieurs ... donc dans nos vies !














De l'harmonie, le dictionnaire nous donne cette définition : " Qualité fondamentale d’un ensemble inconsciemment satisfait. Ce qui implique une cohérence d’ensemble au niveau des éléments observés ".

Mais  savez-vous qu'Harmonie dans la mythologie grecque n'est autre que la fille d'Arès et d'Aphrodite, de Mars et de Vénus pour nous latins ?
Ainsi, l'on comprend mieux que l'harmonie ne coule pas de source.

Nous oscillons entre périodes agitées, chahutés par des conflits intérieurs, des guerroiements, à des périodes plus paisibles. Et c'est inévitable, sachant que les périodes les plus chaotiques nous sont également profitables pour grandir et nous font progresser parce qu'elles nous posent question et nous font nous remettre en question.

Le Feng Shui est une branche du Taoïsme. Le Tao étant l'Equilibre.
Voici ce que dit le Tao de nous mesdames : "la femme qui écoute la sage quiétude qui bat en elle crée l'harmonie en son monde".

Seulement voilà : nul ne saurait l'atteindre
- dans le brouhaha (intérieur et ambiant).
- dans des univers où règnent le chaos, un air pollué etc ...


Non, l'harmonie ne coule pas de source. Comme tout ce qui nous est fondamentale, elle s'acquiert, elle se mérite.
Cela peut être très angoissant de lâcher ses objets, ses possessions que l'on peut considérer comme des doudous, des objets transitionnels qui nous sécurisent, nous rassurent face au vide, au futur.
Il ne s'agit pas non plus de vivre comme des saddhus indiens qui se dépouillent de toutes les choses terrestres pour gagner l'"Eveil".
Il s'agit d'équilibre. Sachant que "less is more" : moins c'est plus !

Faire une place à l'harmonie dans nos intérieurs, c'est faire un grand pas vers la sérénité, la quiétude, le Zen.  L'HarmoniZen !!!!

Aucun commentaire: