Accéder au contenu principal

Meilleurs voeux 2013 !



Je vous souhaite à toutes et à tous une très douce et délicieuse année 2013 !
Outre l'amour, la santé et la prospérité, j'ai envie de vous souhaiter de la légèreté, du temps plaisir, de savoir savourer chaque instant dans tout ce qu'il a de magnifique mais aussi d'avoir la faculté d'accepter les creux de vague d'autant plus facilement que vous avez la conscience qu'ils ne dureront qu'un temps.

"Donnez-moi la force de changer les choses que je peux changer, la sérénité pour accepter celles que je ne peux pas changer et la sagesse pour savoir distinguer les premières des secondes". Marc Aurèle

Profitons peut-être de ce temps pour relier des liens interrompus avec des personnes envers lesquelles nous ressentions colère, rancune. Chemin faisant, nous sommes peut-être près à nous rapprocher d'elles et à leur souhaiter le meilleur ?

Souhaitons nous peut-être aussi de savoir nous consacrer du temps et de créer de belles plages de vacuité pour nous rapprocher de la personne que nous sommes vraiment une fois que nous y voyons plus clair sur la question (ce qui mérite d'avoir créer au préalable de nombreuses plages de vacuité). 
A ce propos, avez-vous lu ce livre "cessez d'être gentil soyez vrai !". Voilà ce qu'en dit son éditeur :

"Nous sommes souvent plus habiles à dire leurs quatre vérités aux autres qu'à leur exprimer simplement la vérité de ce qui se passe en nous. Nous n'avons d'ailleurs pas appris à tenter de comprendre ce qui se passe en eux. Nous avons davantage appris à être complaisants, à porter un masque, à jouer un rôle. Nous avons pris l'habitude de dissimuler ce qui se passe en nous afin d'acheter la reconnaissance, l'intégration ou un confort apparent plutôt que de nous exprimer tels que nous sommes. Nous avons appris à nous couper de nous-même pour être avec les autres. La violence au quotidien s'enclenche par cette coupure : la non-écoute de soi mène tôt ou tard à la non-écoute de l'autre, le non-respect de soi mène tôt ou tard au non-respect de l'autre".

De très belles journées à vivre en solo et à partager !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Décoration d’intérieur et couleurs : l’assurance Feng Shui !

Les Français et leur salle de bains : le manque de rangements pointé du doigt

Un récent sondage réalisé pour l'Ameublement français révèle que les Français aiment passer du temps dans leur salle de bains mais que la pièce n'est pas tout à fait aménagée comme ils le souhaiteraient. Ils y déplorent notamment un manque de rangements. C'est ce que je constate dans 8 cas sur 10 lors de mes expertises d'harmonisation d'intérieur. La salle de bains est une pièce maîtresse de la maison. La majorité des Français y reste entre 15 et 30 minutes (60%)", indique l'étude. Et d'affiner : "37% des cadres supérieurs et les professions libérales et 40% des 18-25 ans restent plus de 30 minutes dans leur salle de bains". La salle de bains, une pièce mal optimisée. "Le manque de rangement les oblige à se déplacer dans une autre pièce à chaque fois qu'ils ont besoin de quelque chose", rapporte l'étude.  En Feng Shui, il convient de soigner cette pièce car l'humidité mal contrôlée est préjudiciable à la qualité…

Comment calculer votre chiffre Kua

Voici le mode de calcul du chiffre Kua. Tout d'abord, précision. Nous partons du calendrier chinois. Ce qui fait que si vous êtes né(e) en tout début d'année, vous devez partir de l'année précédente. Ces dates ne sont pas fixes d'où la nécessité de se procurer un calendrier chinois pour plus de sécurité.
Exemple : pour quelqu'un né le 28 janvier 1969, l'année à prendre en compte d'après le calendrier chinois est 1968.
Ceci étant posé, commençons.
Nous partons de l'année de naissance.
Nous additionnons les deux derniers chiffres que nous réduisons en les additionnant entre eux à un chiffre inférieur ou égal à 9
Exemple : pour quelqu'un né le 28 mai 1969 : 6 + 9 = 15
1 + 5 = 6
Ensuite si cette personne est un homme, nous distingons s'il est né avant ou après 2000
Né avant 2000, nous soustreyons à 10 le chiffre que nous avons trouvé en additionnant les deux derniers chiffres de l'année de naissance, soit dans notre exemple :
10 - 6 = 4
4 est le chiffre …