mercredi 3 février 2010

Le Feng Shui et les insomnies

Nous ne devrions pas penser au sommeil qu'au moment de se mettre au lit ... loin de là !
La facilité de l'endormissement, la qualité du sommeil dépendent de moults facteurs dont il faut s'occuper tout au long de la journée. Pratiquer un sport comme la course à pied ou le tennis, regarder la télévision, surfer sur internet, faire bombance, boire de l'alcool, tout ceci juste avant de se mettre au lit va rendre difficile l'endormissement.
Le Feng Shui nous guide sur d'autres pistes. Travailler dans sa chambre à coucher perturbe la qualité du sommeil. En effet, nous sommes dans le mélange des genres et inconsciemment, de sentir le bureau près de nous à l'heure de se coucher nous renvoie aux tâches que nous aurions du accomplir dans la journée et qui restent en suspens ... dans l'air ... au-dessus de nos têtes ...
Tous les appareils électriques à proximité de la tête du dormeur sont autant de perturbations qui vont interférer avec les ondes de notre cerveau. Radio-réveils, rallonges électriques qui serpentent derrière la tête de lit, sans parler des téléviseurs et autres ordinateurs.

La chambre à coucher représente un tiers de nos énergies vitales. Il convient d'être prudent dans les éléments que nous choisissons de faire pénétrer dans notre temple du sommeil.
Sans retourner à la lampe à huile (quoi que ... le vascillement des flammes de ces lampes comme celui des bougies renvoient à une certaine sensualité), nous pouvons choisir un réveil à pile, de limiter à une lampe de chevet de part et d'autre du lit les points électriques ...

Aucun commentaire: