vendredi 5 juillet 2013

Notre peur la plus profonde


"Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,
notre peur la plus profonde
est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.
C'est notre propre lumière
et non notre obscurité qui nous effraye le plus.
Nous nous posons la question ...
Qui suis-je, moi, pour être brillant ?
En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.
Vous restreindre, vivre petit
ne rend pas service au monde.
L'illumination n'est pas de vous rétrécir
pour éviter d'insécuriser les autres.
Nous sommes nés pour rendre manifeste
la gloire de Dieu qui est en nous.
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus,
elle est en chacun de nous,
et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
nous donnons inconsciemment aux autres
la permission de faire de même.
En nous libérant de notre propre peur,
notre puissance libère automatiquement les autres.

Marianne Williamson : A return to love (un retour à l'amour), Manuel de psychothérapie spirituelle : lâcher-prise, pardonner, aimer, J'ai lu, 2006.

Ce texte fut repris par Nelson Mandela au moment de son investiture en 1994.

Derrière "Dieu", chacun, y compris les agnostiques, peut se reconnaître. Ainsi, il pourra remplacer "Dieu" par "la puissance qui l'a créé", y compris par le "hasard", si c'est sa conviction.

Aucun commentaire: