mardi 23 avril 2013

Le Feng Shui : un chemin qui mène au "bonheur"

Pratiquer le Feng Shui c'est être conscient que de la qualité de notre environnement nait notre mieux-être.

Plus on est en relation avec notre intérieur,  à l'écoute de ce que tout ce qui le compose nous renvoie, plus on met de chances de notre côté de composer un univers mélodieux et bon pour nous.
 Les choix posés seront justes et nous nous sentirons soutenus par eux.

Less is more disent les anglais. Moins on compensera ses manques, moins on cherchera à rassurer ses peurs par des achats d'objets compulsifs, plus nos univers seront justes, des nids douillets, nos alliés pour une vie emplie de quiétude.

Ainsi j'invite mes clients à se laisser aller à leurs ressentis, à ne plus chercher à être trop bons élèves. Faire confiance à son intuition et se connecter à ses 5 sens. Qu'est-ce que je ressens dans cette pièce au juste ? Me procure-t-elle une sensation d'étouffement ? Est-ce que l'odeur est agréable ? Pour cela, allez faire un tour à l'extérieur et en conscience, rentrez chez vous et ne faites que sentir, comme si c'était la première fois.

Chaque geste, chaque action entrepris dans la conscience que notre vraie nature se trouve dans l'être et non dans l'avoir est en lui-même du bonheur, du plaisir.

Lorsque l'on découvre que nos intérieurs ont cet impact sur nous, sur notre autre intérieur (notre âme, notre essence profonde) (ou que notre intuition de cette relation étroite entre les deux intérieurs est confirmée et qu'elle porte un nom : Feng Shui), on peut ressentir, comme cela a été le cas pour moi il y a une vingtaine d'années, une grande joie.

Pour moi, le Feng Shui est un chemin qui mène au bonheur. Il est un peu de mon bonheur.

"Le bonheur n'est pas au bout du chemin. Le bonheur est le chemin". Proverbe tibétain


Aucun commentaire: